Actualités

Fenêtre ouverte = danger

 
 
Fenêtre ouverte = danger

Chutes d’enfants par la fenêtre : appel à la vigilance des parents >> 4 fois sur 5, un adulte est présent.

Le printemps et l’été, ainsi que les moments de préparation des repas sont des situations particulièrement propices à la survenue des défenestrations chez les jeunes enfants.

62% des défenestrations surviennent alors que l’ouverture des fenêtres dispose d’une protection (barres d’appui, rambardes de sécurité). L’INPES rappelle quelques conseils de prévention :

  • il ne faut jamais laisser un enfant seul, ou sous la responsabilité d’un autre enfant ou adolescent, près d’une fenêtre ouverte ou sur un balcon
  • il ne faut jamais laisser des meubles ou objets sous une fenêtre : les enfants peuvent s’en servir pour accéder à leur ouverture

Verrous, poignées verrouillables, entrebâilleurs, bloc-portes, barrières qui font office de garde corps…ne suffisent pas et ne remplacent jamais la vigilance d’un adulte.

Les enfants de moins de 6 ans particulièrement touchés

Les chutes accidentelles de grande hauteur concernent surtout les enfants de moins de 6 ans (62 %), majoritairement des garçons (70 %). Dans la moitié des cas, la chute a eu lieu alors que l’ouverture disposait d’une protection, qui a donc été inefficace. De même, quatre fois sur cinq, un adulte était présent dans le logement au moment de la chute. Un meuble se trouvait sous l’ouverture dans plus de la moitié des cas.

Pour en savoir +, consultez le site de l'INPES - Santé publique France