La préfecture des Hauts-de-Seine... Un édifice "signal"

 
 
Un édifice signe - le webdocumentaire

Découvrez le patrimoine culturel et architectural du centre administratif départemental.

Réalisé en 2016, le webdocumentaire La préfecture des Hauts-de-Seine, un édifice « signal » est destiné à promouvoir et faire connaître le patrimoine culturel et architectural du centre administratif départemental, œuvre de l’architecte André Wogenscky.

Le principe du webdocumentaire est de rassembler sous une même interface web, des contenus très divers tels que des textes, du son, de l’image, de la vidéo, de façon à construire une histoire sur un sujet précis, et de favoriser une certaine interaction avec le visiteur.

Celui-ci s’articule autour de quatre grands axes : la genèse du projet, l’architecte et sa vision, le design intérieur et l’évolution du « quartier préfecture ».

La genèse du projet : on retrouve ici l’histoire de la création du département,  le projet architectural et culturel voulu et envisagé par Malraux (le musée du XXe siècle) et le chantier d’édification de la préfecture jusqu’à son inauguration en 1973.

Une « architecture active » : cette partie présente l’architecte André Wogenscky, sa biographie et ses œuvres, la vision qu’il avait de l’architecture en général et qu’il a appliqué à son projet. Une sous-séquence s’attache à l’élément architectural si particulier de ce bâtiment, « l’œuf », ancienne salle du Conseil général, un espace directement inspiré par une sculpture de Marta Pan, épouse de l’architecte.

Décoration, mobilier et œuvres d’art : on découvre dans cette séquence les nombreux trésors que renferme la préfecture : l’architecture intérieure d’Alain Richard, le mobilier et les œuvres d’art toujours présents sont un condensé du design des années 60/70.

Le « quartier préfecture » : cette partie permet de replacer la préfecture dans son environnement. Elle est située au cœur d’un quartier qui n’a cessé d’évoluer depuis l’après-guerre, et qui est aujourd’hui encore en pleine mutation.

Ce webdocumentaire a entièrement été développé en interne par le service départemental de la communication interministérielle de la préfecture des Hauts-de-seine.